Archives par étiquette : Cinu Dakar

Journée « portes ouvertes » CINU/HCDH/BRAO

 

les locaux du CINU et du HCDH/BRAO à Dakar

les locaux du CINU et du HCDH/BRAO à Dakar

Dakar, 17septembre 2014- Le Centre d’Information des Nations-Unies (CINU) et le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH/BRAO)ont organisé ensemble leur première journée «  portes ouvertes » dans leurs locaux situés aux Almadies, jeudi 17 septembre 2014. Cet évènement a permis à un public nombreux et hétérogène de faire connaissance avec ces deux agences de l’Organisation des Nations-Unies ou de mieux les connaitre.

 Les locaux du CINU et du HCDH/BRAO ont affiché complet des l’ouverture de la journée « portes ouvertes ». Presque toutes les composantes sociaux-professionnelles ont été représentées au cours des temps forts marquant la journée « portes ouvertes ». Membres du Gouvernement, Corps diplomatique, Etudiants des écoles supérieures, représentants de la société civile, acteurs des droits humains, journalistes, collègues du Système des Nations-Unies ont tous répondu présents à l’invitation.arrivee-etudiants

Dans une salle comble, la première période a privilégié le jeune public. Elle a consisté en une présentation du CINU, notamment ses produits tels que la bibliothèque et sa riche documentation, les sites internet, la lettre d’information et d’autres sources d’information qui permettent de créer un contact quotidien.

Continuer la lecture

Coup de projecteur : David Nabarro, Coordonnateur de l’ONU pour Ebola

21 août 2014 – L’Organisation des Nations Unies a lancé un effort sans précédent de coordination pour aider la Guinée, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone à enrayer la propagation du virus, qui a fait plus de 1.200 morts et affecte maintenant plus de 1 million de personnes en Afrique de l’Ouest.

Le Coordonnateur principal du système des Nations Unies pour la maladie à virus Ebola. Photo ONU/Mark Garten

Le Coordonnateur principal du système des Nations Unies pour la maladie à virus Ebola. Photo ONU/Mark Garten

Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) renforce son action contre l’épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest, l’Organisation des Nations Unies au sens large a lancé un effort sans précédent de coordination pour aider la Guinée, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone à enrayer la propagation du virus, qui a fait plus de 1.200 morts et affecte maintenant plus de 1 million de personnes dans toute la région.

Continuer la lecture

Ebola : l’ONU met en garde contre les décisions fondées sur la peur

2 septembre 2014 – A l’occasion d’une réunion d’information pour les Etats membres sur la réponse de l’ONU à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, a mis en garde contre les informations erronées circulant sur le virus.

Un employé de l’OMS vérifie la température d’une voyageuse à l’aéroport de Lugin, à Freetown, en Sierra Leone. Photo OMS Sierra Leone

Un employé de l’OMS vérifie la température d’une voyageuse à l’aéroport de Lugin, à Freetown, en Sierra Leone. Photo OMS Sierra Leone

« La peur joue un rôle important dans la crise. J’encourage les États membres, les entreprises et les particuliers, à prendre des décisions fondées sur des preuves scientifiques et non sur la peur », a insisté M. Eliasson à l’ouverture de cette réunion au siège des Nations Unies à New York.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas d’Ebola en Guinée, au Libéria, au Nigéria et en Sierra Leone s’élève désormais à 3.069, avec plus de 1.552 décès, ce qui en fait la plus importante épidémie d’Ebola jamais enregistrée.

Continuer la lecture

SITUATION DES DROITS DE L’HOMME AU SENEGAL : LES RECOMMANDATIONS DE L’EXAMEN PERIODIQUE UNIVERSEL PARTAGEES

Dakar, le 19 mai 2014 : Le Ministère de la Justice, en collaboration avec l’UNICEF et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), a organisé une journée de restitution et de partage des recommandations du 2ème passage du Sénégal devant le Groupe de Travail de l’Examen Périodique Universel (EPU).

De gauche à droite : le Directeur de cabinet du Ministre de la justice, le représentant du HCDH/BRAO, la Représentante de l'UNICEF

De gauche à droite : le Directeur de cabinet du Ministre de la justice, le représentant du HCDH/BRAO, la Représentante de l’UNICEF

Continuer la lecture

Message du Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la célébration de la journée du 25 mars

Chaque année à cette date, nous honorons la mémoire des millions d’hommes, de femmes et d’enfants victimes de la tragédie de l’esclavage. En nous remémorant les causes, les conséquences et les enseignements à tirer de la traite transatlantique des esclaves, nous renouvelons l’engagement que nous avons pris de sensibiliser les générations actuelles et futures aux dangers du racisme et des préjugés.esclavage_2014 Continuer la lecture

Traite négrière : Saint-Louis se souvient

Saint-Louis, ancienne capitale du Sénégal, a célébré la journée mondiale de commémoration de l’esclavage. Traditionnellement célébrée le 25 mars de chaque année c’est le 17 avril 2014 que les élèves du Lycée Cheikh Omar Foutiyou Tall, ex Lycée Faidherbe, fraîchement revenus de congés scolaires se sont mobilisés, soutenus en cela par la Mairie et le Centre d’Information des Nations-Unies de Dakar (CINU) pour se souvenir d’une page sombre de l’histoire de la vieille ville.

Les élèves dans le studio de la radio municipale de Saint-Louis

Les élèves dans le studio de la radio municipale de Saint-Louis

Continuer la lecture

Commémoration du génocide rwandais : 20 ans après, le temps du souvenir

enfants2_arrivee-flamme

Les enfants accueillent la flamme

C’est dans la nuit du 6 au 7 avril 1994 qu’ont éclaté, au Rwanda, les massacres visant pour l’essentiel, la communauté tutsie. En 100 jours, plus de 800 000 mille personnes ont été tuées dans une folie meurtrière qui a avait été planifiée. Le génocide au Rwanda a « été  l’une des pages les plus sombres de l’histoire de l’humanité » a dit le Secrétaire Général de l’ONU. Continuer la lecture

Vingt ans après le génocide rwandais : leçons apprises et leçons oubliées

          Aujourd’hui, en République centrafricaine, pouvoirs publics et responsables locaux font tout ce qu’ils peuvent pour mettre le pays sur la voie de la paix.

        Lundi, je me rendrai à Kigali pour être avec le peuple rwandais à l’occasion du vingtième anniversaire du génocide, dont l’écho résonne encore dans toute la région des Grands Lacs et dans la conscience collective de la communauté internationale.

A gauche Ban Ki-moon Secrétaire général de l’ONU, à droite Paul Kagame Président de la République du Rwanda

A gauche Ban Ki-moon Secrétaire général de l’ONU, à droite Paul Kagame Président de la République du Rwanda

        Chaque situation obéit à des dynamiques qui lui sont propres. C’est le cas du conflit en Syrie, qui fait chaque jour des centaines de nouvelles victimes. Mais, dans chaque situation, ce sont les mêmes questions complexes, vitales, qui se posent : que peut faire la communauté internationale devant le massacre de populations innocentes, quand les pouvoirs publics n’ont pas les moyens, ou la volonté, de protéger les civils, voire quand ils sont eux-mêmes les instigateurs de la violence? Et que peut-on même faire pour prévenir de telles atrocités?

Continuer la lecture

Le génocide rwandais s’invite dans la littérature

Dans le cadre d’un partenariat entre le Centre d’Information des Nations-Unies de Dakar, l’Ambassade du rwanda à Dakar et la chaîne de télévision 2STV, l’émission « impressions » animée par Sada Kane a consacré un numéro spécial pour marquer les 20 ans du génocide rwandais. L’Ambassadeur du Rwanda, Gérard Ntwari et le Représentant du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme, Andrea Ori étaient sur le plateau en compagnie de Pape Samba Kane, journaliste. L’enregistrement s’est déroulé le 26 mars 2014 dans les studios de la 2STV et la diffusion est programmée au 7 avril 2014, à 22 heures sur la même chaîne. Cette date coïncide avec celle de la journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda proclamée  par l’ONU.

En face, Andrea Ori, à droite Gérard Ntwari, à gauche, Sada Kane

En face, Andrea Ori, à droite Gérard Ntwari, à gauche, Sada Kane

Continuer la lecture

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : POUR UNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DES DROITS DE LA FEMME EN MILIEU CARCERAL

Dakar, 8 mars 2014 – A l’occasion de la journée internationale de la Femme, l’Association des Juristes Sénégalaises (AJS), l’Observateur National des Lieux de privation de liberté (ONLPL) et l’Association des Femmes Médecins, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) et le soutien financier de l’Ambassade de Grande-Bretagne ont visité la maison d’arrêt de Liberté VI pour y rencontrer les femmes détenues.

Lors de cette visite, des consultations juridiques, médicales et d’assistances sociales gratuites ont été offertes aux détenues. Maguette Dieng, une juriste de l’AJS a rencontré plusieurs femmes détenues. « La situation de ces femmes est parfois dramatique » explique-t-elle. « J’ai discuté avec une femme qui est ici depuis 3 ans sans avoir encore été jugée. Et ce n’était malheureusement pas un cas isolé ». D’autres cas ont retenu son attention : « Il s’agit des cas d’infanticide qui sont très nombreux ici. La plupart du temps, ce sont des femmes issues de milieu défavorisé et qui se sont retrouvées enceintes, parfois à la suite de viol ou d’inceste. Devant l’impossibilité de garder l’enfant, elles ont commis un acte que la justice a sanctionné de peine allant jusqu’à 10 ans de détention. »

de gauche  à droite : Thieyacine Sall, Andrea Ori,  Fatou Kiné Camara, Minielle Baro

de gauche à droite : Thieyacine Sall, Andrea Ori, Fatou Kiné Camara, Minielle Baro

Continuer la lecture