Vidéoconférence avec la commandante Mme Seynabou DIOUF, lauréate du Prix de la policière des Nations Unies 2019 au Centre d’Information des Nations Unies à Dakar.

Dakar le 6 Novembre 2019. « Maman, je suis fière de toi » disait Fatimatou Bintou KANE, la

Vidéoconférence de la Commandante,Mme Seynabou DIOUF, lauréate du Prix international des policières du maintien de la paix au CINU

fille de Mme DIOUF, après avoir suivi la cérémonie de remise du prix de la policière des Nations Unies 2019 le 5 novembre 2019. Le CINU a organisé, le même jour, une vidéoconférence à la salle « Nelson Mandela » pour suivre avec ses partenaires la retransmission de la cérémonie. A l’issue de celle-ci, les journalistes, les représentants de la police nationale et Fatimatou B. KANE ont échangé avec la lauréate, Mme DIOUF.

Participants à la vidéoconférence

Damian Cardona ONSES, Directeur du CINU, a félicité la lauréate pour son engagement sans faille au service de la paix et de la sécurité des populations. Ayant travaillé pendant longtemps dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, il a mesuré à sa juste valeur le sacrifice de Mme DIOUF pour arriver à obtenir un tel résultat. Il a évoqué les conditions très difficiles dans lesquelles travaillent les personnels de l’ONU dans les missions de paix.

Quant au Directeur des ressources humaines, le commissaire divisionnaire de classe

Le Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle, Doudou NDIAYE, représentant le Directeur Général de la Police Nationale

exceptionnelle, M. Doudou NDIAYE, représentant le Directeur général de la Police sénégalaise, il a félicité Mme DIOUF au nom de tous ces collègues. Il a magnifié la qualité de la formation des éléments de la police nationale, raison pour laquelle, cette distinction ne l’a pas surpris. Il a exhorté ses collègues à suivre l’exemple de Mme DIOUF. Les éléments de la Police Nationale ont fait toujours preuve de professionnalisme sur tous les théâtres d’opérations des Nations Unies.

Fatimatou Bintou KANE, fille de Mme DIOUF, a suivi, avec une forte émotion la cérémonie en direct au CINU. Elle a exprimé toute sa fierté à sa maman. Mme DIOUF s’est désolée de ne pas être près de ses enfants aux moments les plus décisifs où ils ont besoin d’elle à leur côté.

Mme DIOUF a remercié vivement les responsables de la Police Nationale pour leur confiance ; car elle a été sélectionnée à maintes reprises pour participer à plusieurs missions des Nations Unies. Selon elle, le mérite revient particulièrement aux femmes de la Police des Nations Unies avec qui elle a travaillé nuit et jour malgré les risques et les conditions précaires au prix de leur vie.

Le Prix international des policières du maintien de la paix est décerné pour la première fois en 2011 à la commissaire adjoint Shahzadi Gulfam (Pakistan) de la MINUT ; 2012 à la gardienne de la paix Rezi Danismend (Turquie) de la MINUL ; 2013 à la commissaire Codou Camara (Sénégal) de la MINUSTAH ; 2014 à l’inspectrice de police Shakti Devi (Inde) de la MANUA ; en 2015 à la commissaire divisionnaire Raluca Domuta (Roumanie) de la MINUSTAH ; en 2016 à la commissaire Yvette Boni Zombre (Burkina Faso) de la MINUSCA ; en 2017 à l’inspectrice adjointe de police Annah Chota (Zimbabwe) de la FISNUA et enfin en 2018 à la commissaire de police Phyllis Ama Tebuah Osei (Ghana) de l’ONUSOM.

Rappelons que plus de 10000 policiers de l’ONU sont déployés dans des opérations de paix par le monde pour aider à renforcer la paix et la sécurité en appuyant les Etats membres dans des situations de conflit et de crise. Les Nations Unies visent à déployer 30% de femmes parmi les officiers de police et 20% parmi les unités de police constituées d’ici 2028.

Pour revivre la séance cliquez sur ce lien : https://youtu.be/8fwbXtJ81z0