Deuxième édition du Model United Nations (MUN) du lycée International Bilingue de Dakar : le changement climatique et ses conséquences dramatiques pour l’avenir de l’humanité au menu des débats.

Dakar le 19 Juin._ Le Centre d’Information des Nations Unies de Dakar a abrité la deuxième

Photo de famille des participants

édition du Model United Nations (MUN) des élèves du lycée international bilingue le 18 juin 2019. Prenant la parole, Damian Cardona ONSES, Directeur du CINU, a souhaité le bienvenu aux élèves. Il a insisté particulièrement sur le caractère hautement pédagogique du Model United Nations (MUN) ; un exercice organisé un peu partout dans le monde par les Institutions académiques (lycées, collèges et Universités). L’ONU étant une machine assez complexe, le MUN permet de mieux comprendre le fonctionnement des principaux organes (Conseil de Sécurité, Conseil économique et social, Assemblée générale, Conseil de tutelle, Cour internationale de Justice et le Secrétariat)

Le Représentant de l’Inde lors de l’Assemblée Générale

Cette année les leaders en herbe ont travaillé sur le thème du changement climatique et ses conséquences. Les élèves, sous la supervision des enseignants, ont collecté des informations essentielles sur les pays qu’ils représentaient durant quatre mois de recherche.

Quinze pays, membres de l’ONU (Etats Unis, France, Russie, Grande Bretagne, Canada, Chine, Inde, Sénégal, Nigéria, Norvège, Allemagne, Brésil, Bangladesh, Arabie Saoudite et Haïti) ont été représentés. Chaque délégation composée au plus de deux élèves, a fait sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée et sous la présidence d’une Secrétaire Générale élue par ses paires.

La séance s’est déroulée en deux phases : la première partie est consacrée aux déclarations de politique générale des délégations. Une pause de quinze minutes est observée pour permettre aux diplomates en herbes de procéder au travail de lobbying pour harmoniser leurs positions dans la perspective de sortir une résolution sur le changement climatique. La seconde phase est consacrée au vote de la résolution.

Les parents se sont mobilisés pour, non seulement honorer de leur présence la cérémonie officielle ; mais pour apporter leur soutien à leur progéniture. Clôturant la cérémonie, les élèves se sont donnés rendez-vous à l’année prochaine pour la troisième édition.