Exposition sur la propagande nazie. La construction de stéréotypes ayant conduit à l’Holocauste expliquée aux jeunes

Le Directeur du Cours Ste Marie, les Ambassadeurs et les Représentants de l’ONU montrant le hashtag créé pour la journée

Dakar, le 28 janvier 2019 – A l’occasion de la célébration du 74ème anniversaire de la Journée Internationale dédiée à la Mémoire des Victimes de l’Holocauste, le Centre d’Information des Nations Unies de Dakar (CINU) en partenariat avec le Cours Sainte Marie de Hann, l’Ambassade d’Israël au Sénégal et le Bureau Régional du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH/BRAO), a organisé le vernissage d’une exposition intitulée « Etat trompeur, le pouvoir de la propagande nazie » au Cours Sainte Marie. L’Ambassadeur d’Israël au Sénégal, Roi Rosenblit et l’Ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, Stephan Röken étaient présents aux côtés du Directeur de l’établissement scolaire et universitaire d’excellence d’une notoriété internationale symbolisée par le prix UNESCO de l’éducation pour la paix, André Sonko.

C’est un lieu dédié à l’éducation et au savoir qui a abrité une exposition qui permet de comprendre comment la propagande a permis aux nazis d’appliquer leur programme totalitaire et de justifier la guerre, les massacres de masses en particulier celui des Juifs dans des camps d’extermination au cours de la seconde guerre mondiale.  Pour Damien Cardona, Directeur du CINU de Dakar, « le volet le plus important de cette journée se trouve dans l’éducation afin de conserver la mémoire des faits de génocide pour qu’ils ne se reproduisent plus »

L’Ambassadeur d’Israël signant le livre d’or du Cours Ste Marie de Hann

« 74 ans après plus jamais cela » c’est le souhait de de l’Ambassadeur d’Israël au Sénégal. Cette journée commémore, en effet, le 74ème anniversaire de la libération du camp nazie de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau par les troupes Soviétiques, le 27 janvier 1945.

L’importance du thème de l’exposition a été soulignée par l’Ambassadeur d’Allemagne au Sénégal. « La propagande simplifie et crée des

L’Ambassadeur d’Allemagne signant le livre d’or

stéréotypes, il est important à travers l’éducation de les déconstruire » a dit Stephan Röken.

Andréa Ori, Directeur du HCDH/BRAO dira que « c’est grâce à l’éducation que l’on devient un citoyen du monde » afin d’«éviter de tels événements dans l’avenir ».