Célébration de la Journée Internationale des Casques Bleus : L’Onu et l’Association Capitaine Mbaye Diagne rendent hommage aux héros.

 

La veuve du Capitaine, Yacine Mar Diop, présentant la médaille "Capitaine Mbaye Diagne au courage exceptionnel", à sa droite le Colonel Faye, Représentant le Chef d'état Major des Armées

La veuve du Capitaine, Yacine Mar Diop, présentant la médaille “Capitaine Mbaye Diagne au courage exceptionnel”, à sa droite le Colonel Faye, Représentant le Chef d’état Major des Armées

Dakar, le 27 mai 2016 – Le Centre d’Information des Nations Unies de Dakar (CINU)et le Bureau Régional du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH/BRAO) en partenariat avec le Bureau du Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), l’UNESCO et l’association du Capitaine Mbaye Diagne ont accueilli une conférence, ce vendredi 27 Mai 2016 à Dakar, à l’occasion de la Journée Internationale des Casques Bleus qui avait pour thème Honorer nos héros : « La paix à travers l’éducation ».

 

La veuve du Capitaine Mbaye Diagne, Présidente de l’association du même nom, Mme Yacine Mar Diop est venue apporter un témoignage poignant sur le courage exceptionnel de son époux pendant le génocide rwandais. Elle a dévoilé au public la médaille qui lui a été remise par le Secrétaire Général des Nations Unies, destinée à honorer les militaires, les membres de la Police et du personnel civil des Nations unies et du personnel associé qui ont bravé des dangers extrêmes en s’acquittant de leur mission ou de leurs fonctions au service de l’humanité et de l’Onu.

photo de famille

photo de famille

Son discours a été suivi par la projection du documentaire « Etoiles Noires : Le Capitaine Mbaye Diagne » (2016) du réalisateur Djieydi Djigo. De nombreux intervenants ont par la suite abordé la question de « L’importance de l’éducation à la culture de la paix », sujet central de cette rencontre. Il s’agit de Moussa Sène Absa, auteur du film « Niani : On Nous Tue, On Ne Nous Déshonore Pas » sur le Capitaine Mbaye Diagne (2015), du Colonel Adje et du Spécialiste de Programme en Education, du Bureau Régional de l’UNESCO Dakar, M. Hervé Huot- Marchand qui, citant Nelson Mandela, a rappelé que “L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde”

Finalement la parole a été donnée aux participants de cette rencontre grâce au débat modéré par Carrie Marias, spécialiste en démocratie et culture de la paix, membre de l’association du Capitaine Mbaye Diagne.

Pour clore cette matinée le public a été invité à écouter «African Hero», chanson dédiée au Capitaine Mbaye Diagne, par le chanteur Rwandais Manu Rusengamihigo et son groupe « Manu et les Washa » présents pour l’occasion.