Célébration de la journée mondiale des droits de l’homme à Dakar : le HCDH/BRAO et le CINU organisent une journée portes ouvertes dans leurs locaux des Almadies

Les élèves du Collège de Thiaroye face au public

Les élèves du Collège de Thiaroye face au public

Dakar, le 15 décembre 2015 – Ce jeudi 10 décembre 2015, une ambiance particulière régnait dans les locaux et les jardins abritant à la fois le Bureau Régional d’Afrique de l’Ouest du Haut Commissariat des Droits de l’Homme (HCDH/BRAO) et le Centre d’Information des Nations-Unies (CINU Dakar). Dès le début de la matinée les élèves du Collège d’Enseignement Moyen des Martyrs de Thiaroye s’y étaient donné rendez-vous à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de l’Homme.

Les jeunes, âgés de 11 à 15 ans ont participé avec les adultes à une cérémonie organisée par le HCDH-BRAO en partenariat avec le CINU,  le Comité Sénégalais des Droits de l’Homme, la Direction des droits humains du Ministère de la Justice, les organisations de la société civile tels qu’Article 19, l’Association des Juristes Sénégalaises et Amnesty International.

De droite à gauche, le représentant du comité sénégalais des droits de l'homme, le Représentant du HCDH/BRAO, le directeur des droits humains (Ministère de la Justice)

De droite à gauche, le représentant du comité sénégalais des droits de l’homme, le Représentant du HCDH/BRAO, le directeur des droits humains (Ministère de la Justice)

Les élèves ont profité de l’évènement pour se produire devant un public composé notamment de nombreux journalistes en respectant le thème de la journée: «Nos droits, nos libertés, toujours». A travers des saynètes sur des sujets bien précis comme le mariage précoce ou bien encore l’éducation des jeunes filles et la lecture de la Déclaration des Droits de l’Homme dans différentes langues, ils ont su se présenter en véritables acteurs pour la défense des droits de l’homme.

Cette journée, couplée à la commémoration du 67ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme consistait à: “promouvoir et à  protéger les droits de tous les citoyens pour éviter les violences, l’insécurité et la discrimination afin de vivre dans un monde stable” a déclaré le Représentant régional du HCDH, Andrea Ori.