Archives par étiquette : ONU

Ebola : l’ONU met en garde contre les décisions fondées sur la peur

2 septembre 2014 – A l’occasion d’une réunion d’information pour les Etats membres sur la réponse de l’ONU à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, a mis en garde contre les informations erronées circulant sur le virus.

Un employé de l’OMS vérifie la température d’une voyageuse à l’aéroport de Lugin, à Freetown, en Sierra Leone. Photo OMS Sierra Leone

Un employé de l’OMS vérifie la température d’une voyageuse à l’aéroport de Lugin, à Freetown, en Sierra Leone. Photo OMS Sierra Leone

« La peur joue un rôle important dans la crise. J’encourage les États membres, les entreprises et les particuliers, à prendre des décisions fondées sur des preuves scientifiques et non sur la peur », a insisté M. Eliasson à l’ouverture de cette réunion au siège des Nations Unies à New York.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas d’Ebola en Guinée, au Libéria, au Nigéria et en Sierra Leone s’élève désormais à 3.069, avec plus de 1.552 décès, ce qui en fait la plus importante épidémie d’Ebola jamais enregistrée.

Continuer la lecture

SITUATION DES DROITS DE L’HOMME AU SENEGAL : LES RECOMMANDATIONS DE L’EXAMEN PERIODIQUE UNIVERSEL PARTAGEES

Dakar, le 19 mai 2014 : Le Ministère de la Justice, en collaboration avec l’UNICEF et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), a organisé une journée de restitution et de partage des recommandations du 2ème passage du Sénégal devant le Groupe de Travail de l’Examen Périodique Universel (EPU).

De gauche à droite : le Directeur de cabinet du Ministre de la justice, le représentant du HCDH/BRAO, la Représentante de l'UNICEF

De gauche à droite : le Directeur de cabinet du Ministre de la justice, le représentant du HCDH/BRAO, la Représentante de l’UNICEF

Continuer la lecture

Message du Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la célébration de la journée du 25 mars

Chaque année à cette date, nous honorons la mémoire des millions d’hommes, de femmes et d’enfants victimes de la tragédie de l’esclavage. En nous remémorant les causes, les conséquences et les enseignements à tirer de la traite transatlantique des esclaves, nous renouvelons l’engagement que nous avons pris de sensibiliser les générations actuelles et futures aux dangers du racisme et des préjugés.esclavage_2014 Continuer la lecture

Traite négrière : Saint-Louis se souvient

Saint-Louis, ancienne capitale du Sénégal, a célébré la journée mondiale de commémoration de l’esclavage. Traditionnellement célébrée le 25 mars de chaque année c’est le 17 avril 2014 que les élèves du Lycée Cheikh Omar Foutiyou Tall, ex Lycée Faidherbe, fraîchement revenus de congés scolaires se sont mobilisés, soutenus en cela par la Mairie et le Centre d’Information des Nations-Unies de Dakar (CINU) pour se souvenir d’une page sombre de l’histoire de la vieille ville.

Les élèves dans le studio de la radio municipale de Saint-Louis

Les élèves dans le studio de la radio municipale de Saint-Louis

Continuer la lecture

Commémoration du génocide rwandais : 20 ans après, le temps du souvenir

enfants2_arrivee-flamme

Les enfants accueillent la flamme

C’est dans la nuit du 6 au 7 avril 1994 qu’ont éclaté, au Rwanda, les massacres visant pour l’essentiel, la communauté tutsie. En 100 jours, plus de 800 000 mille personnes ont été tuées dans une folie meurtrière qui a avait été planifiée. Le génocide au Rwanda a « été  l’une des pages les plus sombres de l’histoire de l’humanité » a dit le Secrétaire Général de l’ONU. Continuer la lecture

Vingt ans après le génocide rwandais : leçons apprises et leçons oubliées

          Aujourd’hui, en République centrafricaine, pouvoirs publics et responsables locaux font tout ce qu’ils peuvent pour mettre le pays sur la voie de la paix.

        Lundi, je me rendrai à Kigali pour être avec le peuple rwandais à l’occasion du vingtième anniversaire du génocide, dont l’écho résonne encore dans toute la région des Grands Lacs et dans la conscience collective de la communauté internationale.

A gauche Ban Ki-moon Secrétaire général de l’ONU, à droite Paul Kagame Président de la République du Rwanda

A gauche Ban Ki-moon Secrétaire général de l’ONU, à droite Paul Kagame Président de la République du Rwanda

        Chaque situation obéit à des dynamiques qui lui sont propres. C’est le cas du conflit en Syrie, qui fait chaque jour des centaines de nouvelles victimes. Mais, dans chaque situation, ce sont les mêmes questions complexes, vitales, qui se posent : que peut faire la communauté internationale devant le massacre de populations innocentes, quand les pouvoirs publics n’ont pas les moyens, ou la volonté, de protéger les civils, voire quand ils sont eux-mêmes les instigateurs de la violence? Et que peut-on même faire pour prévenir de telles atrocités?

Continuer la lecture

Journée internationale de la femme : Message du Secrétaire Général de l’ONUà l’occasion du 08 mars

7 mars 2014- Cette année, nous célébrons la Journée internationale de la femme en rappelant à quel point il importe d’établir l’égalité des sexes, non seulement pour des raisons d’équité et de respect des droits de l’homme, mais aussi parce que c’est une condition préalable à la réalisation de bien d’autres objectifs.

Ban Ki-moon SG de l'ONU

Ban Ki-moon SG de l’ONU

Continuer la lecture

Génocide au Rwanda : 20 ans après la flamme du souvenir allumée à Dakar

Dakar 22 février 2014 – Alors que la flamme du souvenir (Kwibuka 20) fait le tour du Rwanda, au Sénégal elle a été allumée le samedi 22 février à Dakar. Cette flamme doit traverser les régions Sénégalaises de Thiès et de Saint-Louis avant son retour dans la capitale du Sénégal le 7 avril 2014, date de la journée internationale de commémoration du génocide rwandais.

En arrière plan, Gérard Ntwari, au premier plan, Cheikh Bamba Dièye

En arrière plan, Gérard Ntwari, au premier plan, Cheikh Bamba Dièye

« La flamme ne doit jamais s’éteindre car c’est la flamme de la vie ». Alors que ce chant en kinryarwanda était diffusé dans la salle de la place du souvenir, le Ministre sénégalais de la communication et de l’économie numérique, Cheikh Bamba Dièye et l’Ambassadeur du Rwanda, Gérard Ntwari ont procédé à l’allumage devant un public composé de personnalités, de membres de la communauté rwandaise au Sénégal et d’intellectuels. La flamme avait été posée devant des affiches de l’exposition du Centre d’Information des Nations-Unies (CINU) intitulée « Rwanda sur la voie du génocide ».

Continuer la lecture

Message publié à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle.

Dakar le 21 février 2014. – La Journée internationale de la langue maternelle célèbre la diversité linguistique et culturelle, de même que le multilinguisme, comme un facteur de paix propice au développement durable.

Ban Ki-moon SG de l'ONU

Ban Ki-moon SG de l’ONU

Au moment où nous œuvrons à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement et élaborons un programme de développement durable pour l’après-2015, cette diversité peut stimuler le dialogue, la compréhension mutuelle, l’innovation et la créativité, ce qui nous aidera en retour à bâtir des sociétés plus justes et sans laissés-pour-compte. Comme l’a dit un jour le regretté Président Nelson Mandela : « Si vous parlez à quelqu’un dans une langue qu’il comprend, vos paroles toucheront son intellect. Mais si vous lui parlez dans sa langue maternelle, elles toucheront son cœur. » Continuer la lecture

Message du Secrétaire Général de l’ONU , M. Ban Ki-moon à l’occasion de la célébration la Journée mondiale de la Justice sociale.

Dakar le 20 février 2014. – En cette Journée mondiale de la justice sociale, force nous est de

Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l'ONU

Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l’ONU

constater que dans bien trop de pays, les chances qui s’offrent à une minorité ne cessent de croître tandis que se multiplient les inégalités, qui sont le lot de la majorité.

Ces inégalités croissantes sapent l’action de la communauté internationale visant à sortir des millions de personnes de la pauvreté et à construire un monde plus juste.

Les lignes de fracture sont décelables dans les salaires en baisse des femmes et des jeunes ainsi que dans l’accès limité à l’éducation, aux services de santé et aux emplois décents. Continuer la lecture