Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple Palestinien, une rencontre pour rappeler la situation actuelle

Au fond à gauche, Professeur Amsatou Sow Sidibé, à droite Ambassadeur Safwat Ibragith

Dakar, le 28 novembre 2018 – A l’occasion de la Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple Palestinien, s’est tenue une conférence à la Maison de la Presse à Dakar sur le thème « Le sort de Jérusalem et l’avenir des réfugiés Palestiniens : Entre le droit international et l’actualité politique ». La rencontre a été organisée par l’ambassade de Palestine au Sénégal, en partenariat avec l’Institut des droits de l’homme et de la paix (IDHP) de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (UCAD) et le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) de Dakar.

« Le droit du peuple Palestinien est le droit inaliénable de tous les peuples de disposer d’eux-mêmes »

C’est ainsi que le professeur Amsatou Sow Sidibé, enseignante à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Directrice Honoraire de l’IDHP et modératrice de la conférence, a rappelé l’importance de cette journée créée par l’ONU le 29 Novembre 1977. Pour elle, c’est aussi « une occasion de magnifier les relations anciennes entre la République du Sénégal et le peuple Palestinien ». La manifestation ayant été ouverte par l’exécution des hymnes nationaux, Palestinien et Sénégalais.

A gauche, les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique et le réalisateur Palestinien ( chapeau), Rashid Masharawi

Cette conférence a  été un moment pour l’Ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Safwat Ibraghith, de revenir sur l’historique de la création de l’Etat d’Israel, notamment avec la déclaration de Balfour et les accords de Sykes-Picot. Ces développements ont permis à l’assistance de mieux appréhender la situation actuelle au Moyen Orient et la difficile résolution de ce conflit centenaire.

Dans son message lu au public, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres a souligné que « L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qui fournit des services indispensables, a besoin de tout notre soutien ».

La manifestation a été marquée par la projection d’un film réalisé par le cinéaste Palestinien, Rashid Masharawi invité pour l’occasion. Le court métrage revient sur la difficile cohabitation entre palestiniens et israéliens dans la ville de Jérusalem, se basant sur des documents d’archive.

Enfin, en marge de la conférence, une exposition sur « la question Palestinienne aux Nations Unies » a été visitée par le public. Par ailleurs, il s’agit de l’exposition permanente du siège de l’ONU à New York, fournie pour la circonstance par le CINU de Dakar.