M. Ibrahim THIAW, Conseiller spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahel face à la presse.

Dakar le 10 mai 2018.- Damian Cardonas ONSES, Directeur du CINU, a introduit M. Thiaw en parlant brièvement de sa mission dans le Sahel.

M. Ibrahim Thiaw, Conseiller Spécial du SG de l’ONU pour le Sahel (devant micro) et Damian Cardonas ONSES, Directeur du CINU (debout)

Monsieur Thiaw, prenant la parole, a décrit le Sahel et ses énormes potentialités énergétiques, économiques, culturelles et touristiques. Il a souligné l’importance de la communication pour réussir sa mission. Il est impératif de maitriser la communication sur le Sahel pour arriver à un résultat positif. Selon M. Thiaw, pour combattre efficacement le terrorisme dans le Sahel, il faut détruire son soubassement comme : la pauvreté et le désespoir des jeunes. Une question aussi complexe que le terrorisme, demande une approche multidimensionnelle pour la résoudre.

Thiaw a échangé avec les journalistes sur le

les journalistes face à M. Ibrahim Thiaw, Conseiller Spécial du SG de l’ONU pour le Sahel.

déficit alimentaire au Sahel et la nécessité d’accroitre la production pour faire face à des besoins de plus en plus accrus des populations. Selon les estimations les experts, environ 2 millions de personnes dans le Sahel courent un risque alimentaire. En parlant de déficit alimentaire, M. Thiaw a évoqué le système d’alerte mis en place par le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) qui est un instrument efficace de prévention des risques. Sa zone d’intervention prioritaire couvre dix pays présentement, hormis les 5 pays du G5, elle concerne également le Sénégal, la Guinée, la Gambie, le Cameroun et le Nigéria. Mais le Sahel écologique est plus large et touche une vingtaine de pays. Les réalités d’un pays à un autre dans le Sahel ne sont pas les mêmes.

La question de la transhumance du bétail est un facteur de conflit entre les éleveurs et les agriculteurs. Cette question mérite une action particulière.

Enfin, M. Ibrahim Thiaw a promis de revenir de manière beaucoup plus approfondie sur certaines questions à l’occasion d’autres rencontres avec les média.