Lancement du Forum Cinéma, « CINE ONU » : Une première consacrée à la Journée de Réflexion sur le Génocide, en 1994, au Rwanda.

Une vue du public

Une vue du public

Dakar, le 02 juin 2016 – Le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) et le Bureau Régional du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) en partenariat avec le Conseil pour le  Développement de la Recherche en Sciences sociales en Afrique (CODESRIA) et l’ambassade du Rwanda ont accueilli un CINE FORUM, ce mardi 31 Mai 2016 à Dakar, à l’occasion de la Journée Internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda.

La projection du documentaire  » Sept jours à Kigali » qui retrace  la tragédie rwandaise dans ses premières heures décisives, a été suivie par un débat sur la lutte contre l’idéologie génocidaire. Un des coréalisateurs du film,  Mehdi BA, par ailleurs journaliste à Jeune Afrique, a expliqué pourquoi il avait eu envie de donner la parole à des anonymes et de filmer leur témoignages des sept premiers jours du génocide.  Andrea Ori, représentant du HCDH a quant à lui réaffirmé l’engagement de l’Organisation des Nations Unies dans la lutte contre toute forme de haine raciale et pour faire respecter les droits de l’homme.  Par la suite, Yvette Nyombayire Rugasaguhunga, rescapée du génocide et deuxième Conseiller à l’ambassade de la république du Rwanda a apporté le témoignage poignant de cette expérience traumatisante vécue alors qu’elle n’avait seulement que 14 ans.

Minute de silence observée :de gauche à droite, l'Ambassadeur du Rwanda, Le réalisateur du film, le Représentant du HCDH/BRAO, le Secrétaire Exécutif du CODESRIA, le deuxième conseiller à l'Ambassade du Rwanda, le Directeur du CINU

Minute de silence observée :de gauche à droite, l’Ambassadeur du Rwanda, Le réalisateur du film, le Représentant du HCDH/BRAO, le Secrétaire Exécutif du CODESRIA, le deuxième conseiller à l’Ambassade du Rwanda, le Directeur du CINU

Dr Ebrima SALL, Secrétaire Exécutif du CODESRIA et modérateur de la discussion a donné finalement la parole à des membres du public qui ont, pour certains, fait cas de l’existence, aujourd’hui encore, des terribles évènements et exactions qui ont lieu dans certaines régions d’Afrique.

Pour clore ce forum l’ambassadeur du Rwanda S.E. Dr. Mathias HAREBAMUNGU a remercié chaleureusement les organisateurs et rappelé l’aide précieuse du Sénégal pendant le génocide et le soutien apporté aux victimes notamment par le capitaine Mbaye Diagne, tué au Rwanda après avoir sauvé environ 1000 civils du génocide, dont l’anniversaire de la mort, le 31 mai, coïncidait avec l’événement.