« Congo, Un médecin pour sauver les femmes ». Le film sur l’homme qui répare les femmes projeté au Musée de la Femme

une vue de la salle

une vue de la salle

Dakar, le 23 mars 2016 – Denis Mukwege est un gynécologue congolais. Il a été surnommé « l’homme qui répare les femmes » depuis qu’à l’hôpital de Lemara dans l’est du Congo il s’occupe des femmes victimes de la guerre.  Il a fait connaitre au monde la barbarie sexuelle qui sévit dans cette région où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre à travers la destruction volontaire et planifiée des organes génitaux féminins.

A l’occasion  de la célébration du Mois de la Femme, Le CINU DAKAR en partenariat avec ONU femmes et le Musée de la femme, a participé, le samedi 19 mars 2016, à la projection du film ‘‘ Congo, un médecin pour sauver les femmes’’ au Musée de la Femme à Dakar. Ce film documentaire franco-sénégalais, produit par Roches Noires Productions et réalisé par Angèle Diabang a eu lieu au Musée de la Femme le samedi 19 Mars en présence de plusieurs invités.

Une partie du public assistant à la séance de cinéma

Une partie du public assistant à la séance de cinéma

En quinze ans, « le médecin qui répare » Denis Mukwedge a pris en charge plus de 40 000 de ses concitoyennes, mais aussi créé les Maisons Dorcas, des centres d’apprentissage où après leur séjour à l’hôpital, les femmes s’initient à un métier, réapprennent à vivre et à connaître leurs droits. Donner la parole aux victimes de violences sexuelles. Ce film est un plaidoyer pour lutter contre le viol comme arme de guerre et pour que chacun entende un cri de détresse. Enfin, il soulève la question des enfants nés des viols, non désirés.

En présence de la réalisatrice du film, Angèle Diabang, les invités à la projection ont témoigné de leur compassion pour les femmes, les jeunes filles et les enfants victimes de viol et ont lancé un véritable appel pour la fin de l’impunité et le recours à l’avortement thérapeutique dans les cas de viol.