27 janvier : Journée Internationale de Commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste.

les élèves des écoles de Dakar

les élèves des écoles de Dakar

 

Dakar 30 janvier 2015-Préserver la mémoire de l’Holocauste  à travers la sensibilisation des jeunes générations, tel est l’enseignement tiré  de la journée internationale dédiée aux victimes des camps de concentration nazis organisée le 27 janvier 2015 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Dans l’amphithéâtre rempli en majorité de jeunes lycéens, cette page tragique de l’histoire du XXème siècle a été revisitée.

de droite à gauche, Berrous Jonathan du Yad Vashem Museum, Eli Ben Tura, Ambassadeur d'Israël, Alioune Badara Niang, Représentant Ministre ED. Supérieure, Bernhard Kampmann, Ambassadeur d'Allemagne, Ibrahima Thioub, Recteur UCAD, Representant UNESCO

de droite à gauche, Berrous Jonathan du Yad Vashem Museum, Eli Ben Tura, Ambassadeur d’Israël, Alioune Badara Niang, Représentant Ministre ED. Supérieure, Bernhard Kampmann, Ambassadeur d’Allemagne, Ibrahima Thioub, Recteur UCAD, Representant UNESCO

La journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste, commémorée chaque année le 27 janvier,  a coïncidé, cette année, avec les 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz, le plus emblématique des camps nazis, dans lesquels fut programmée et planifiée l’extermination de 6 millions de personnes, pour la plupart des juifs. Devant les jeunes des écoles de Dakar, des films ont été projetés, leur montrant les images, parfois insoutenables de la réalité des camps d’extermination. Des photographies d’enfants qui,  révèle Jonathan Barrous, chercheur au Musée Yad Vashem,  ont été prises par leurs bourreaux.  Il a par ailleurs expliqué à l’assistance le credo de l’institution à laquelle il appartient : « souviens-toi ». Pour l’Ambassadeur d’Israël, Eli Ben Tura, « en Israël, on dit plus jamais ça ! »

Des élèves rendant hommage  aux victimes de l'Holocauste

Des élèves rendant hommage aux victimes de l’Holocauste

« Nous dédions aux enfants cette commémoration » a dit l’Ambassadeur d’Israël. « Les enfants dans l’Holocauste » a donc été le thème choisi pour cette cérémonie. Aussi, les élèves ont-ils rendu hommage aux victimes à travers notamment des poèmes. Le Professeur Ibrahima Thioub, Recteur de l’UCAD a invité l’assistance à combattre les oublis. Il a rappelé que « l’Holocauste, terme désigné pour expliquer le massacre systématique et ciblé des juifs par l’Allemagne nazie », a été «  d’abord expérimenté en Afrique sous la domination coloniale dans la plus grande indifférence de l’opinion et des Etats européens ». Ibrahima Thioub, a décrit les camps de concentration comme une « invention coloniale expérimentée en 1896 à Cuba, puis lors de la guerre des bourgs en Afrique du Sud » avant de relater «  le massacre de millions de hereros dans l’actuelle Namibie qui « constitue le premier génocide du XXème siècle ».

Corps diplomatique

Corps diplomatique

Pour  l’Ambassadeur d’Allemagne, Bernhard Kampmann « L’Holocauste est le chapitre le plus sombre de l’histoire allemande et le plus grand crime contre l’humanité au XXème siècle », « c’est un crime voulu par beaucoup trop de mes compatriotes de l’époque » a-t-il ajouté avant de demander pardon.

Par une résolution intitulée « Mémoire de l’Holocauste » qu’elle a adoptée le 1er novembre 2005, l’Assemblée générale a décidé que les Nations Unies proclameraient tous les ans le 27 janvier (date d’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz) la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Message video du Secrétaire Général de l'ONU

Message video du Secrétaire Général de l’ONU

Dans cette même résolution, l’Assemblée a prié instamment les États Membres d’élaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l’esprit des générations futures les enseignements de l’Holocauste afin d’aider à prévenir les actes de génocide.

Dans son message video, diffusé au cours de la cérémonie, le Secrétaire Général de l’ONU est revenu sur les 10 dernières années du  Programme de communication sur l’Holocauste et les Nations Unies qui a rassemblé des élèves et des enseignants du monde entier. Ban Ki-moon les a remercié de même que les nombreux partenaires – parmi lesquels des survivants de l’Holocauste. Le Secrétaire Général de l’ONU a aussi souligné que « les tragédies que représentent la Deuxième Guerre mondiale et l’Holocauste ont largement influencé la mission de l’Organisation des Nations Unies, qui s’est engagée à protéger les personnes vulnérables, à promouvoir les droits fondamentaux de l’homme et à défendre le principe selon lequel chaque être humain a une valeur intrinsèque et doit pouvoir vivre librement et dans la dignité. »

réception de drapeau

réception de drapeau

 

La cérémonie s’est terminée sur l’annonce des enseignants sénégalais de créer un réseau dénommé « Holocaust Network ». De leur côté, les élèves ont dégusté sandwichs et boissons après que chacune des 10 écoles participantes a reçu un drapeau.

 

Message du Secrétaire Général des Nations Unies à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

Il y a 70 ans jour pour jour, les forces alliées libéraient le camp de concentration et d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau.

Le secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon

Le secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon

Plus d’un million de prisonniers, pour la plupart des Juifs, ont été brutalement et systématiquement assassinés dans ce camp où les nazis ont pour la première fois mis en pratique le monstrueux concept de l’industrialisation du meurtre. Au nombre des victimes figuraient également des Polonais non Juifs, des prisonniers politiques, des prisonniers de guerre soviétiques, des Sintis et des Roms, des homosexuels, des personnes handicapées et des témoins de Jéhovah.

           Ce massacre sans précédent dans l’histoire de l’humanité trouve son explication dans l’idéologie raciale perverse des nazis, dont l’objectif était d’exterminer non seulement les Juifs, mais aussi les autres groupes de population qu’ils considéraient comme inférieurs. Continue reading

Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste : “liberté, vie et héritage des rescapés de la Shoah”

Placée sous le thème « Liberté, vie et héritage des rescapés de la Shoah », cette journée coïncide avec deux événements marquants: le 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale ainsi que la fondation de l’Organisation des Nations Unies. Elle sera donc tout autant un témoignage de notre respect envers celles et ceux qui ont survécu, qu’un hommage à la mémoire des disparus. Elle constituera aussi pour la communauté internationale une opportunité d’affirmer son engagement contre l’antisémitisme et le racisme, et toute sa détermination à prévenir la résurgence d’événements similaires.
 
Dans cette vidéo marquant la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, Gilbert Schie revient sur cette période sombre de sa vie et nous parle de la déportation, de l’emprisonnement et de la liberté. Il s’agit d’une histoire mêlant douleur et souffrance, mais aussi triomphe et renouveau, une source d’inspiration pour les générations futures.CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR VOIR LA VIDEO :

http://un4.me/7bo-fr

Documentaire de l’ONU sur l’holocauste : Edition 2015

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale dédiée aux victimes de l’Holocauste, le Programme d’éducation sur l’holocauste de l’ONU a produit un documentaire sur les activités éducatives menées par l’Organisation pour sensibiliser la jeunesse et le grand public sur l’Holocauste. CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR VOIR LE DOCUMENTAIRE :

 http://youtu.be/txxspLQ6H-s 

La campagne « Unis Contre le Paludisme » s’associe à la Confédération Africaine de Football à l’occasion la Coupe d’Afrique des Nations OrangeTM 2015 et les stars du football africain

« Continuer à travailler ensemble pour soutenir les progrès visant le contrôle de la transmission du paludisme est d’une importance vitale. En mobilisant la plus grande plateforme en Afrique, nous pouvons continuer à faire la différence » déclare David Kyne, directeur de la campagne d’Unis Contre le Paludisme. « La communauté du paludisme félicite la CAF pour son engagement constant à des causes sociales importantes, notamment le paludisme, pour assurer que tous les enfants ont la chance de réaliser leurs rêves. »

Pour visualiser le nouvel message vidéo qui sera diffusé dans le stade pendant le tournoi de la CAN 2015 et dans toute l’Afrique sur les programmes de TV et radio. CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT :   http://bit.ly/1x5XfeA 

La campagne « Unis Contre le Paludisme » s’associe à la Confédération Africaine de Football et les stars du football africain à l’occasion la Coupe d’Afrique des Nations OrangeTM 2015 pour combattre le paludisme

Les stars du football Gervinho et André Ayew partageront des messages destinés à sauver des vies, sur la prévention et le traitement du paludisme dans de nouveaux messages télévisés

Les activités se poursuiventsur la lancée de la Coupe d’Afrique des Nations 2013, durant laquelle 1 milliard d’amateurs de football ont été sensibilisés

Bata, Guinée équatoriale, 16 janvier 2015 – Unis Contre le Paludisme(UCP)une campagne à l’initiativedu Partenariat Roll Back Malaria (RBM),a de nouveau uni ses forces avec la Confédération Africaine de Football (CAF) autour de son célèbre tournoi de football : la Coupe d’Afrique des Nations OrangeTM, dans le but de sensibiliser les amateurs de football avec des messages destinés à sauver des vies, sur la prévention et le traitement du paludisme. L’UCP et la CAF associent également de grands joueurs tels que Gervinho (Côte d’Ivoire), André Ayew (Ghana), Seydou Keita (Mali) et Nicolas N’Koulou (Cameroun) pour s’assurer que les amateurs de football ne s’intéressent pas qu’au filet de but pendant ce tournoi.

« Le partenariat entre l’UCP et la CAF nous a montré que le football pouvait jouer un rôle essentiel dans la communication des messages de santé cruciaux destinés aux Africains, et en aidant à prévenir et traiter la maladie de façon efficace », déclare Issa Hayatou, président de la Confédération Africaine de Football. « Nous applaudissons ces joueurs de football pour leur dévouement envers la protection des Africains contre le paludisme, et en tant qu’organisation visant à protéger la santé aussi bien des joueurs que des amateurs de football, nous continuerons à travailler ensemble pour combattre cette maladie mortelle. »

Gràce à des efforts collectifs pour lutter contrele paludisme, d’énormes progrès ont été réalisés : l’Organisation mondiale de la Santéa récemment déclaré que le taux de mortalité due au paludisme avait baissé de plus de 50 pour cent en Afrique au cours des 10 dernières années. Mais cesprogrès sont fragiles, et le paludisme menace encore la prospérité de l’Afrique. Aujourd’hui, un enfant meurt de la maladie chaque minute, et la maladie constitue un obstacle important au développement économique, occasionnant une perte de productivité pour l’Afrique d’un montant estimé à au moins 12 milliards USD chaque année.

« Continuer à travailler ensemble pour soutenir les progrès visant le contrôle de la transmission du paludisme est d’une importance vitale. En mobilisant la plus grande plateforme en Afrique, nous pouvons continuer à faire la différence » déclare David Kyne, directeur de la campagne d’Unis Contre le Paludisme. « La communauté du paludisme félicite la CAF pour son engagement constant à des causes sociales importantes, notamment le paludisme, pour assurer que tous les enfants ont la chance de réaliser leurs rêves. »

Le nouvel message vidéo sera diffusé dans le stade pendant le tournoi de la CAN 2015 et dans toute l’Afrique sur les programmes de TV et radio ; il pourra également être visionné sur le site Internet de la compagne UCP

Concernant le paludisme
Le Paludisme est une maladie provoquée par des parasites, lesquels sont transmisà l’homme par la piqure d’un moustique infecté. En l’absence de traitement médical, l’infection sous ses formes les plus graves peut conduire au coma et à la mort. Bien qu’évitable et traitable le paludisme continue à tuer 584 000 personnes chaque année. Plus de 90 pour cent de ces décès ont lieu en Afrique subsaharienne, la plupart d’entre eux concernant des enfants de moins de cinq ans. En outre, le paludisme contribue au cycle de la pauvreté et nuit au développement économique.

À propos d’Unis Contre le Paludisme (UCP)

Unis Contre le Paludisme (UCP), une campagne à l’initiativeduPartenariat Roll Back Malaria (RBM), est le fruit de l’association des équipes et des héros du football, des célébrités, des organismes humanitaires et de santé, des gouvernements, des entreprises et des individus qui joignent leurs efforts dans la lutte contre le paludisme. Notre but est de dynamiser l’action de nos partenaires à travers le monde pour atteindre l’objectif international de réduire les morts dans le monde entier. Pour en savoir davantage sur l’UCP, veuillez consulter notre site Internet à l’adresse suivante : www.UnitedAgainstMalaria.org et la page YouTube; Suivez-noussurFacebook et Twitter.

À propos du Partenariat Roll Back Malaria (RBM)

Le Partenariat Roll Back Malaria (RBM) est le cadre mondial d’action concertée contre le paludisme. Fondé en 1998 par l’UNICEF, l’OMS, le PNUD et la Banque Mondiale, et renforcé par l’expertise, les ressources et l’engagement de plus de 500 organismes partenaires, RBM est une association publique-privée propice à l’éclosion d’idées nouvelles, qui soutient les approches innovatrices, favorise l’engagement politique de haut niveau et maintient le thème du paludisme à l’ordre du jour mondial en permettant, en harmonisant et en amplifiant des initiatives militantes prises au niveau des partenaires. RBM garantit le développement de politiques d’orientation de même que l’assistance financière et technique pour réaliser des efforts de contrôle dans les pays concernés et surveiller les progrès vers l’accomplissement des objectifs universels.

 

À propos de la Confédération Africaine de Football (CAF)

La Confédération Africaine de Football (CAF) est une organisation internationale et l’entité régissant le football en Afrique. Elle organise actuellement 11 tournois y compris la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et le Championnat d’Afrique des nations (CHAN). La CAF a été fondée en 1957,elle regroupe 54 associations nationales membres. Son siège se situé au Caire, en Égypte. Pour obtenir plus d’information, veuillez consulter la page www.CAFonline.com.

 

 

Message du Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage

Le secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon

Le secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon

2 décembre 2014 – L’Organisation des Nations Unies estime que le travail forcé est le lot de plus de 18 millions d’êtres humains. Chaque jour, des femmes sont victimes de la traite, vendues, enfermées dans des maisons de tolérance. Chaque jour, des filles très jeunes sont mariées de force. Certaines sont victimes de violences sexuelles, d’autres sont exploitées en tant qu’employées de maison. Vingt-cinq ans après l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, des garçons et des filles travaillent encore dans des conditions effroyables. Des hommes séparés de leur famille sont captifs, forcés de travailler dans des usines clandestines pour des salaires dérisoires qui ne leur permettront probablement jamais de rembourser leurs dettes. Continue reading

Message du secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida –

Le secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon

Le secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon

1er décembre 2014 – En cette Journée mondiale de la lutte contre le sida, je tiens à saluer les formidables progrès accomplis partout dans le monde dans la lutte contre l’épidémie de sida. Cette année, les dirigeants du monde entier se sont engagés à éradiquer le sida d’ici à 2030, un objectif que la procédure accélérée lancée la semaine dernière devrait nous permettre d’atteindre. Continue reading

Message publié à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien

Le Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon

Le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon

29 novembre 2014- Nous venons de vivre une nouvelle année de tristesse et de désolation pour les Palestiniens, les Israéliens et tous les militants de la paix. L’été dernier, pendant 50 jours atroces, le monde a été témoin d’une guerre sans merci à Gaza, la troisième du genre en six ans.

Je me suis rendu deux fois dans la région ces derniers mois, d’abord pour contribuer à faire cesser les combats, et ensuite pour constater les dégâts et soutenir l’énorme travail de reconstruction entrepris.
Continue reading