Nomination call for UN Nelson Rolihlahla Mandela Prize 2015

Nelson Mandela

Nelson Mandela

13/04/ 2015 – The first UN Nelson Rolihlahla Mandela Prize has opened the call for nominations. The prize recognizes the achievements of those who dedicate their lives to the service of humanity in the promotion of reconciliation and social cohesion, and in community development, guided by the purposes and principles of the United Nations.
Continue reading

Message du Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda

Le  Secrétaire général de l'ONU

Le Secrétaire général de l’ONU

7 avril 2015 – La Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda est l’occasion d’honorer la mémoire des plus de 800 000 Rwandais – essentiellement des Tutsis, mais également des Hutus modérés, des Twas et d’autres – qui, il y a à peine plus de 20 ans, ont été massacrés de manière systématique en l’espace de moins de trois mois. Elle est également l’occasion de saluer le courage de ceux qui ont survécu et de reconnaître leur douleur.

Notre commémoration de ces événements tragiques a d’autant plus de sens cette année que nous célébrons le soixante-dixième anniversaire de la fondation de l’Organisation des Nations Unies. Nous devons en profiter pour jeter un regard sur le passé et affronter résolument les problèmes d’aujourd’hui, en réaffirmant notre détermination collective à empêcher que de telles atrocités ne se reproduisent.

Continue reading

Femmes et esclavage. L’ONU rend hommage aux femmes à l’occasion de la journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.

Dakar 29 mars 2015 – Une collection de portraits de femmes est présentée sur les cimaises de la Galerie Nationale des Arts, à Dakar. Femmes esclaves, femmes abolitionnistes ou combattantes. Des visages qui renvoient à une autre époque, celle d’un passé douloureux du commerce des êtres humains et du travail forcé auquel ont été contraintes 15 millions de personnes.

Damian Cardona Onses devant le micro, derrière à gauche Marie-Pierre Racky Chaupin et Guiomar Alonso Cano

Damian Cardona Onses devant le micro, derrière à gauche Marie-Pierre Racky Chaupin et Guiomar Alonso Cano

Cette exposition organisée par le Centre d’Information des Nations-Unies (CINU-Dakar) en partenariat avec ONU Femmes et l’Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) se tient sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication, en collaboration avec le Ministère de la Femme et de la Famille jusqu’au 31 mars 2015. Son vernissage, a eu lieu le 25 mars dernier, journée de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves. Continue reading

Message publié par le Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon

25 mars 2015 – Pendant plus de quatre siècles, quelque 15 millions d’Africains issus des quatre coins du continent ont été arrachés à leur terre d’origine et transportés de force aux Amériques. Ce nombre reste toutefois inférieur à celui des personnes achetées par les marchands d’esclaves. Les esclaves qui ont survécu ont été achetés et vendus, leur dignité a été foulée aux pieds et leurs droits de l’homme bafoués. Même leurs enfants pouvaient leur être retirés et vendus par leur « propriétaire » pour faire un profit. La traite transatlantique demeure un crime monstrueux qui entache l’histoire de l’humanité. Continue reading

Message du Secrétaire Général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la femme

Le Secrétaire Général des Nations-Unies

Le Secrétaire Général des Nations-Unies

New York le 8 mars 2015 – En 1995, alors qu’une conférence internationale historique se tenait sur les droits fondamentaux des femmes, le conflit ravageur en ex-Yougoslavie avait suscité une attention bien méritée quant aux viols et autres crimes de guerre commis contre des civils. Vingt ans plus tard, tandis que des filles de sept ans non seulement sont visées par des extrémistes violents mais leur servent d’armes, ou pourrait facilement s’interroger sur le bien-fondé des rencontres internationales. Mais si le chemin à parcourir pour accéder à une égalité pleine et entière reste long, l’objectif central étant de mettre un terme aux violences sexistes, les progrès accomplis ces vingt dernières années figurent parmi les résultats incontestés de la Conférence mondiale sur les femmes, qui s’était tenue en 1995 à Beijing. Continue reading

Un nouveau directeur au CINU : Le Secrétaire général nomme Damian Cardona-Onses, de l’Espagne, Directeur du Centre d’information de l’ONU à Dakar, au Sénégal

Damian Cardona Onses, à l'époque où il était porte-parole de la Mission des Nations-Unies à Haïti

Damian Cardona Onses, à l’époque où il était porte-parole de la Mission des Nations-Unies à Haïti

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé la nomination de M. Damian Cardona-Onses, de l’Espagne, en tant que Directeur du Centre d’information des Nations Unies à Dakar, au Sénégal.  Le Centre d’information de Dakar couvre Cabo Verde, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie et le Sénégal.  M. Cardona-Onses a pris ses fonctions le 1er février 2015. Continue reading

Message du Secrétaire Général de l’ONU publié à l’occasion de la Journée mondiale de la radio

Le Secrétaire Général des Nations-Unies

Le Secrétaire Général des Nations-Unies

13 février 2015 – La Journée mondiale de la radio est l’occasion de célébrer un moyen de communication rassembleur qui captive l’imagination.

Chaque année elle diffuse à l’antenne plus de 1 200 reportages, dossiers d’actualité et éditoriaux.

Cette année, la Journée mondiale de la radio met l’accent sur l’importance de la radio pour les 1,8 milliard de jeunes femmes et hommes dans le monde.

Pour ces jeunes du monde entier, la radio est un moyen de communication essentiel.

À l’heure où la communauté internationale se penche sur la définition de nouveaux objectifs de développement durable et tente de trouver un nouvel accord mondial sur l’action face aux changements climatiques, il est urgent que l’on entende haut et fort la voix de ces jeunes.

Journée Internationale de la Tolérance Zéro à l’égard des mutilations génitales féminines : Au Sénégal, l’approche globale renforcée pour accélérer la diminution de l’excision

6 février 2015 -En prélude à la Journée Internationale de la Tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines célébrée le 6 février 2015, les locaux du Centre d’Information des Nations-Unies (CINU) et du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH/BRAO) ont abrité un déjeuner de presse le jeudi 5 février 2015. Les acteurs du programme conjoint, Fond des Nations-Unies pour la Population (UNFPA)/ Fond des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF), Le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance et l’ONG TOSTAN ainsi que d’autres partenaires et acteurs ont répondu aux questions des journalistes.

de droite à gauche, Coumba Thiam Ngom, directrice de la Famille,Laylee Moshiri, représentant résident UNICEF, Andrea W. Diagne, Représentant résident UNFPA

de droite à gauche, Coumba Thiam Ngom, directrice de la Famille, Laylee Moshiri, représentant résident UNICEF, Andrea W. Diagne, Représentant résident UNFPA

Cette année, l’approche intégrée et globale est privilégiée. Tel est le plaidoyer d’ Andrea W.Diagne, Représentant Résident d’UNFPA et de la Directrice de la Famille, Coumba Thiam Ngom. Andrea W. Diagne a aussi mis en exergue les objectifs du programme conjoint UNFPA/ UNICEF qui appuie le gouvernement du Sénégal  dans la mise en œuvre du plan national d’accélération de l’abandon de l’excision et grâce auquel « des progrès ont été réalisés avec l’appui des partenaires ». Le Représentant Résident de l’UNICEF, Laylee Moshiri, a donné des compléments d’informations relatives à la mise en œuvre du programme conjoint dont « l’idée est de s’appuyer sur beaucoup plus d’acteurs ».  «Le  résultat est la diminution du phénomène » a-t-elle conclu. Continue reading